Dans le cadre de la révison du P.L.U, si vous le souhaitez vous pouvez consulter les plans de zonage

Assises de la mobilité, l'évolution des transports en essonne :
Site internet officiel.
Document informatif.

Les procédures administratives ont été simplifiées :
Communiqué de presse
Flyers d'information

Consultations juridiques gratuite pour les administrés : Flyer de la Maison de la Justice et du Droit aux Ulis.

Internet haut débit, lancement du site internet d'essonne numérique :
essonnenumerique.com

Les zones à projets

Voici quelques éléments sur chaque zone à projet telles que définies dans le futur PLU…

Pré aux chevaux

M GP ZP 01 Pre aux chevauxCe projet privé a été présenté lors d’une réunion publique début 2009. L’architecte a d’ores et déjà retravaillé le projet pour prendre en compte la gestion hydraulique sur les futures terrains. Cette zone est actuellement souvent inondée lors des fortes pluies et elle nécessite une prise en charge particulière des eaux de ruissellement. Depuis début 2009, ce dossier est entré dans le champ de compétence du Syndicat Intercommunal de l'Hydraulique et de l'Assainissement (SIHA). Il doit travailler sur la création d’équipements spécifiques pour garantir une bonne gestion des eaux de pluie tant pour les nouvelles constructions que pour les anciennes, qui ont à plusieurs reprises été victimes d’inondation. Compte tenu des délais de ces études, la municipalité a préféré reporter ce projet pour ne pas pénaliser le calendrier du PLU. Il nécessitera une révision du PLU d’ici environ deux ans.


Vitalis

Depuis 2003, la Commune est en discussion avec le Département de Paris pour acheter la propriété Vitalis dont il est propriétaire, propriété située en face de l'ancien centre d'accueil. Cette affaire a "trainé en longueur", notamment en raison d’un écart très important entre l'estimation du Services des Domaines en 2009 (1,35 M€) et celles du Département de Paris. Pour mémoire, le cabinet d'expert mandaté par le Département de Paris avait donné en août 2007 deux estimations, qui étaient, selon la méthode d'évaluation retenue, de 2,63 M€ et 3,019 M€.

Durant tout le début de ce mandat, les échanges se sont intensifiés avec le Département de Paris pour faire aboutir la transaction. C'est finalement sur le montant de 1,6 M€ qu'un accord a été trouvé. Sur cette base, le Conseil de la Ville de Paris a délibéré fin novembre 2009 et notre Conseil municipal début avril 2010. Cette approbation des deux conseils devrait permettre la conclusion de la transaction au cours de l'été.

Certains se posent à juste titre la question de l'intérêt de cet achat, dont le montant n'est pas anodin pour les finances de la commune. En continuité de la position des élus du précédent mandat, les motivations sont nombreuses. Il y a bien évidemment l'intérêt patrimonial, cette propriété faisant partie de l'histoire de Forges, notamment au moment de son apogée thermale. Cela ne suffirait pas, bien entendu, à justifier un tel achat ; les raisons principales se situent en effet au niveau des potentialités importantes que cette propriété présente pour la commune à proximité du centre bourg.

Au stade actuel de la réflexion, cinq orientations sont envisagées. La première concerne le bâtiment principal, celui dont le rez-de-chaussée a été occupé de manière provisoire par le judo et l'aïkido. Ce bâtiment, qui comporte trois niveaux avec dM GP ZP 02 Vitalis5e grandes pièces (pour la plupart d'anciennes salles de classe), devrait être réservé aux besoins de la municipalité et à ceux des associations. Il n'y a pas pour l'instant de projet précis pour ce bâtiment. Aucun financement n'a d’ailleurs été prévu dans l'actuel Plan à Moyen Terme (PMT) de la commune. Il s'agit donc pour l'instant, comme indiqué plus haut, d'une réserve foncière pour l'avenir. Il y a ensuite la partie centrale de la propriété, constituée actuellement de deux petits immeubles. Cette partie sera consacrée à des logements sociaux et permettra de combler en grande partie le déficit actuel de la commune en la matière (cf. l'article sur le PLU et l'urbanisation de la commune). La partie ouest (celle située côté rue des sources) pourrait constituer une autre réserve foncière, destinée à l’implantation d’un équipement "petite enfance" de la Communauté de communes, à proximité de, et en cohérence avec notre pôle scolaire. L'ancienne salle de spectacle offre quant à elle un espace intéressant qui pourrait être mis à disposition des Forgeois pour leurs fêtes, en complément de la salle polyvalente. Enfin, l'acquisition de cette propriété permettra d'aménager l'intersection de la rue de Vaux avec la départementale, en sécurisant ce croisement situé en pleine courbe de la départementale.

L'achat de cette propriété représente donc une réelle opportunité pour le développement présent et futur de la commune, opportunité que la municipalité se doit en responsabilité de saisir, d'autant que les possibilités en matière de foncier sont rares et vont aller en s'amenuisant. Se pose bien évidemment la question des financements des orientations décrites précédemment. A très court terme, il s'agira d'abord de réaliser les logements sociaux. Des contacts sont en cours avec plusieurs bailleurs. Il faut souligner que cette opération financera en partie l'achat de la propriété par la commune. Pour le reste, des projets restent à monter. Rappelons encore une fois qu'il s'agit d'un investissement à long terme pour notre collectivité, et qu'une partie importante de l'aménagement de cette zone sera probablement faite lors des futurs mandats municipaux.


Ardillières

M GP ZP 03 ArdilieresLe terrain où s’est construit le bâtiment qui accueillait les laboratoires Neyrac est classé en zone industrielle. S’est donc posée la question lors de l’élaboration du PLU, de laisser cette zone en zone industrielle (UI) ou de la passer en zone constructible (UA).
Après quelques rendez-vous entre le propriétaire actuel et la municipalité, aucun projet précis n’a vu le jour. Ce terrain restera donc pour l’instant tel qu’il l’était dans le POS (UI). Il pourra si nécessaire faire l’objet d’une révision du PLU.



Contact
Carole Langlet Odienne
Adjoint urbanisme et dvpt local
tél : 01 64 91 03 29

l'Union des Amis du Parc* de la Haute Vallée de Chevreuse organise un concours de la plus belles photos d'arbres intégrés dans le paysage... + d'info

Une collecte des portables usagés a été mise en place à la mairie. + d'info

Vous pouvez désormais consulter les différents titres de transports possibles pour l'année scolaire en cours (2017-2018) + d'info