multiple photos représentant la ville

Portes Ouvertes Virtuelles à la Faculté des Métiers. + d'info

Covid 19 : L’Agirc-Arrco met en place un service d’aide aux courses + d'info

covoiturage

Pour suivre le déploiement du très haut débit en Essonne : essonnenumerique.com

Contre la grippe, la meilleure des protections, c’est la vaccination ! Plus d'infos

PREVENTION DES INONDATIONS : quelques conseils

Comme chaque été, nous sommes exposés aux orages qui, lorsqu'ils sont violents, peuvent provoquer une brusque montée des eaux de nos rivières ou une brutale arrivée d'eaux de ruissellements. Le risque d'inondation est alors réel. Que faire chez vous en prévision d’un risque d’inondation ?

AVANT…

1. Vérifiez que vous êtes correctement assuré pour ce risque. Relisez votre contrat et surtout les clauses d’exclusion de la garantie « catastrophes naturelles » (par exemple, quelle couverture en cas d’absence d’arrêté de catastrophes naturelles sur votre commune ?). Vous pouvez faire modifier votre contrat si nécessaire ;
2. Nettoyez les chenaux de gouttières et les drains autour de la maison ;
3. Prévoyez de disposer de sacs de sable à installer aux endroits sensibles ;
4. En cas de pompe de relevage, vérifiez son bon fonctionnement ;
5. Adapter votre maison : 
en fonction des zones potentiellement inondables, réalisez des aménagements pour empêcher ou limiter l’entrée de l’eau dans les zones vulnérables de votre maison. Démontez ou surélevez les appareils électriques ; 
des sacs de sable peuvent aider à empêcher la terre de pénétrer dans votre domicile ;
déplacez les objets ayant une valeur économique ouaffective vers les étages ; 
scellez dans des sachets en plastique vos documents administratifs, professionnels et personnels, les photographies et supports informatiques importants ;
déplacez votre voiture vers une zone non inondable bien avant la montée critique de l’eau.
6. Assurez-vous de disposer de produits détergents et nettoyants, de bottes en caoutchouc, de gants, de balais, de raclette, de brosse et de seaux ou d’un tuyau d’arrosage pour pouvoir être prêts à nettoyer la maison si besoin après la crue ;
 

PENDANT…

Couper l’électricité et arrêter le gaz 
Ne prenez pas votre voiture et n’évacuer que si les autorités vous le demandent 
Ne téléphoner que si vous avez besoin de secours afin de libérer les lignes pour les personnes qui en ont besoin de façon urgente  

DOC

 

 APRÈS…

  • Faire le bilan des dégâts

    Éviter tout déplacement sans être certain de la sécurité des lieux (trous, objets lourds ou tranchants non visibles sous l’eau trouble) ;
    Ne rétablissez l’électricité que si vous êtes sûr de l’état de votre installation électrique. Si votre disjoncteur a été inondé, faites appel à votre électricien avant toute remise en service ;
    Ne consommez pas l’eau du robinet avant d’être parfaitement sûr de sa qualité (renseignements auprès de la Préfecture) ;
    Pour votre assurance, tenez-vous informés auprès de la Mairie de l’émission d’un éventuel arrêté de catastrophe naturel ;
    Dans la mesure du possible, prenez des photographiesde tous les dommages avant d’entreprendre les réparations ; éventuellement, marquez le niveau d’eau sur les murs ;

    Évacuez l’eau

    Si vous disposez de l’équipement nécessaire, vous pouvez pomper l’eau de votre domicile versl’extérieur ; éventuellement, vous pouvez louer une pompe à eau dans un magasin de location.
  • Enlever la boue

    Commencez par enlever les plus grosses quantités de boue avec une pelle puis employez un tuyau d’arrosage pour évacuer le reste ;
    Lorsque toute la boue est évacuée, désinfectez à l’eau de javel tout ce qui a été souillé afin d’éviter tout risque sanitaire.

    Sécher

    La bonne ventilation de votre domicile facilitera le séchage. Il est donc conseillé d’ouvrir autant que possible les portes et les fenêtres. L’intérieur de votre habitation ne peut sécher que si l’humidité peut sortir ;
    Le chauffage central de votre domicile peut également être un moyen de sécher plus rapidement votre habitation. Les ventilateurs sont plus efficaces que le chauffage car ils accélèrent le processus de séchage en augmentant le flux d’air et le taux d’évaporation ans votre maison ;
    Il faut le plus souvent attendre quelques semaines pour que le séchage de votre domicile soit total ;
    Si vous disposez d’un terrain suffisamment grand, mettez vos meubles à l’extérieur pour accélérer le séchage de vos biens et de votre habitation.
  • Entreprendre des réparations

    Ne jetez rien et n’entreprenez aucun travaux avant d’avoir contacté votre assurance. Dans le cas contraire, cela pourrait compromettre une partie de vos réclamations.
    Faites examiner vos murs si une ou plusieurs fissures apparaissent ;
    Renseignez-vous auprès de votre assurance avant d’engager des spécialistes pour travailler dans votre habitation (électriciens, plombiers, plâtriers…) ;
    Profitez des réparations pour utiliser des matériaux plus adaptés aux inondations : évitez les moquettes, le papier-peint et préférez carrelage et peinture.

Profitez-en pour réorganiser votre domicile ou vos locaux afin de les rendre moins vulnérables !