Les procédures administratives ont été simplifiées :

Communiqué de presse
Flyers d'information

Assises de la mobilité, l'évolution des transports en essonne :
Site internet officiel.
Document informatif.

Consultations juridiques gratuite pour les administrés : Flyer de la Maison de la Justice et du Droit aux Ulis.

Réunion de quartier d'Ardillières, le 09/12/2017 à 10h30 sur place.


Réunion de quartier de Chardonnet, le 16/12/2017 à 10h00 en mairie.

Centre d'accueil

19 août 2016

La ville de Paris propriétaire du domaine de l'ancien hôpital de Forges est en train de passer une convention avec Emmaus pour accueillir des demandeurs d'asile sur notre territoire. Les élus de Forges mis devant le fait accompli très tardivement ont exigé la mise en place de rencontres avec les services de l'état, la gendarmerie, l'association et la ville de Paris pour y voir plus clair sur ce dossier et être malgré tout partie prenante sur l'organisation des événements même si nous ne pouvons pas faire changer cette décision. Les premières installations devraient avoir lieu courant septembre. Une réunion publique va être programmée sur ce sujet courant septembre avec les différents interlocuteurs pour informer les forgeois.

02 septembre 2016

Communiqué officiel de la Mairie de Forges-les-Bains : Vendredi 2 septembre 2016 Nous subissons la décision prise par les services de l’Etat d’ouvrir le Domaine de la Mairie de Paris pour accueillir des demandeurs d’asile. La commune n’a pas été consultée pour cette ouverture. En réaction à cette annonce de faits et face au manque d’informations concrètes, nous avons exigé des rencontres immédiates avec les décisionnaires (Préfecture, les Directions départementales, Mairie de Paris, Emmaüs) et la Gendarmerie. Une information a été mise en ligne sur le site Internet à l’issue du premier rendez-vous et relayée dans la P’tite Forgeoise fin août. Voici les éléments que nous avons en notre possession ce soir : - Ce centre sera géré intégralement par Emmaüs Solidarité, organisation reconnue qui a l’expérience de ce type d’établissement (10 à leurs actifs). Il y aura sur place une équipe de travailleurs sociaux (14 personnes en relais 7 jours sur 7, 24h sur 24) pour encadrer les résidents. - Les deux bâtiments arrière sont en cours de restauration pour une capacité globale maximum de 91 personnes. - Les personnes qui seront accueillies dans ce CHU (centre d’hébergement d’urgence) sont des hommes demandeurs d’asile et réfugiés politique volontaires, Soudanais et Afghans, âgés entre 18 et 40 ans. - Un diagnostic santé sera fait pour chacun d’eux et en cas de besoin, ils seront orientés vers les hôpitaux partenaires ; cet aspect santé étant supervisé par l’ARS (Agence Régionale de Santé). - Le centre aura un règlement intérieur avec des règles de vies et des horaires d’entrée et de sortie. - Il est prévu un programme d’activités pour occuper les résidents toute la journée (atelier découverte de la culture française, apprentissage du Français, cuisine, sport, jardinage…). Une salle de loisirs (TV, internet …) sera à leur disposition. - Deux minibus achetés par Emmaüs et gérés par les animateurs seront à leur disposition pour les trajets vers la Préfecture et les gares RER. - La gendarmerie (Brigade de Limours et groupement de Palaiseau) s’est engagée à être présente de manière régulière. Lors des réunions du 18 août et de ce jour, a été abordée la possibilité de rénover le bâtiment central afin d’y accueillir 100 personnes supplémentaires. Nous nous sommes fermement opposés à cette idée et pensons que nos arguments ont été entendus en particulier par la Préfecture. Nous serons très vigilants et si notre position n’est pas respectée, nous activerons alors tous les leviers envisageables, ce projet n’étant encore qu’embryonnaire. Nous tenons à souligner que la commune de Forges-les-Bains n’engage aucun frais sur ce projet dont elle n’est pas partie prenante. Lors de la réunion de ce jour, les élus présents ont été rassurés par les interlocuteurs d’Emmaüs dont l’organisation humaine et matérielle envisagée semble sérieuse et réfléchie. La Maire a exigé que les « décisionnaires responsables » viennent à la rencontre des Forgeois lors d’une réunion publique afin d’expliquer leur choix, d’informer et de répondre aux questions et ce, avant toute ouverture du centre. La date sera communiquée en début de semaine. Nous comptons sur votre présence à tous pour votre bonne information.

Réunion publique le mercredi 7 septembre centre Socioculturel à 20h30 Seront présents Madame la préfet de l'Essonne, madame la sous-préfet de Palaiseau, un représentant de la direction de la cohésion sociale, des représentants d'Emmaüs solidarité et des représentants de la gendarmerie.

12 septembre 2016

Lettre ouverte de la municipalité de Forges-Les-Bains au sujet du Centre d’Hébergement d’Urgence pour migrants. Les Elus de Forges partant du constat que la décision d’ouvrir ce centre a été prise par l’Etat, sans aucune concertation préalable et sans délibération du conseil municipal en ce sens, ont unanimement désapprouvé cette manière de faire. Le conseil déplore en effet la manière de laisser des élus locaux, tous bénévoles, seuls dans l’arène, sans information, sans moyens d’action, le tout pendant la période estivale. Mis devant le fait accompli, les élus ont, malgré tout, et en responsabilité, pris la décision d’accompagner au mieux cette installation, dans l’intérêt de tous et, avant tout, des Forgeois, dont ils sont les représentants. En aucun cas ce consensus ne signifie une adhésion de principe au projet. Ceci étant rappelé, et dans l’objectif d’obtenir des réponses aux questions posées par les Forgeois ainsi que des engagements pour répondre à leurs craintes, la municipalité pose les exigences et revendications suivantes : Un réexamen de la typologie et du nombre du public qui sera accueilli. Actuellement, il est annoncé 91 hommes. Comme de nombreux Forgeois l’ont exprimé, une mixité ou l’accueil de familles rassurerait eu égard à la proximité des écoles. Les effectifs doivent impérativement rester limités : l’ouverture d’une seule aile représentant un effort déjà conséquent au regard de la taille de notre commune (pour rappel, 1700 habitants dans le centre bourg de la commune) nous demandons donc de limiter l'ouverture à une seule aile (soit une quarantaine de personnes, 3% de la population) en phase probatoire avec un bilan objectif de la situation avant, peut-être, d'envisager l'ouverture de la 2ème aile pour une population réfléchie. Une amélioration de la sécurité aux abords du centre. Ce point implique la mise en place d’une surveillance permanente sur le site de jour et de nuit avec un nombre d’agents approprié (ex. 4 agents présents en permanence la nuit). En lien, il est aussi demandé la mise en place de moyens humains à la gendarmerie pour sécuriser de façon discrète mais efficace les entrées et sorties d’écoles, et les arrêts de bus ; Une durée de convention entre le Conseil Général de Paris et Emmaüs ramenée de quatre à deux ans, ainsi que l’introduction dans cette convention d’une clause de rupture anticipée en cas d’aboutissement des projets communaux pour ce site, assortie d’une accélération de l’engagement des services du Conseil Général de Paris et de l’Etat à la réflexion collective déjà engagée pour la reconversion définitive de ce site (foyer logement pour personnes âgées, atelier participatif, ressourcerie, pépinière d’entreprise, centre de télétravail, etc.) ; Afin d’informer les Forgeois de façon sure et pertinente, une communication précise sur le fonctionnement de ce centre et la mise en place d’un comité de suivi composé de représentants d’Emmaüs, de l’Etat (Direction Départementale de la Cohésion Sociale, Gendarmerie...), des conseillers municipaux. La mise en place d’un groupe de travail composé notamment de représentants de Forgeois, pour étudier les demandes de la population lors de réunions périodiques ou à la demande. Seules des avancées significatives sur ces points permettront d’apaiser les esprits, de rassurer les Forgeois, et de ramener la sérénité sur le territoire. La municipalité est donc prête à participer à toutes les réunions qui se tiendront dans cet objectif.
Fait à Forges-les-Bains, le 12 septembre 2016
Pour le conseil municipal unanime, La Maire,
Marie LESPERT CHABRIER

12 septembre 2016

La lettre de réponse de la Préfète à la lettre ouverte de la municipalité  Télécharger  au format .pdf

15 septembre 2016

RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL
MM. les membres du Conseil Municipal sont convoqués au centre socioculturel, salle Messidor – 6 rue de l’église , pour la réunion qui aura lieu le :
Jeudi 15 septembre 2016 à 20h45

L’ordre du jour est le suivant : Centre d’Hébergement d’Urgence rue du Général Leclerc
La maire, Marie LESPERT CHABRIER

24 septembre 2016

PROCÉS-VERBAL du samedi 24 septembre 2016
Sondage sur l'ouverture d'un Centre d'Accueil et d'Orientation pour migrants
Nombres de forgeois inscrits : 2742
Nombre de coupons réponses annulés : 52
Les possibilités Nombre de réponses
Possibilité 1 : favorable à l'accueil de migrants sur la commune tel que defini dans le projet de l'État. 190
Possibilité 2 : favorable à l'accueil de migrants à Forges sous condition que le projet soit revu 466
  a) si le nombre de personnes accueillies est réduit (un seul bâtiment environ 45 personnes) 318
  b) si i'y a des femmes dans les personnes accueillies 185
  c) si i'y a des familles dans les personnes accueillies 360
Possibilité 3 : défavorable à l'accueil de migrants sur la commune de Forges quel que soit le scénario 1029

24 septembre 2016

Pour information, voici les courriers adressés par Madame la Maire, restés pour le moment sans réponse :
- à E. Cosse, Ministre du logement, pour un démenti sur ses déclarations au sujet du conseil municipal
- à Anne Hidalgo, Maire de Paris, pour lui signifier notre mécontentement sur ce dossier.

Télécharger   au format .pdf

 Le 03/10/2016

La lettre du maire     Télécharger au format .pdf

La lettre ouverte N°2     Télécharger  au format .pdf

Demande diagnostic amiante     Télécharger au format .pdf

Compte rendu de la réunion en préfecture de l’Essonne (Evry) du 23 septembre 2016     Téléchargerau format .pdf

 Le 03 octobre 2016

Communiqué : Sur une information arrivée ce matin à 10h00 par un appel téléphonique de Madame la sous-préfète, 44 personnes sont arrivées au centre d’accueil, majoritairement des afghans.
Nous vous tiendrons informés de la suite au fur et à mesure de nos informations.

Le 18 octobre 2016

Courrier de la préfecture du 05/10/2016
Lettre d'accompagnement

En date du 5 Octobre, la mairie a reçu une lettre de la Préfète en référence à la lettre ouverte n°2 de la municipalité émise le 28 septembre 2016. Vous trouverez ce courrier en accompagnement de la présente.
La mairie tient cependant à apporter un éclairage et des précisions sur l’ensemble des points qui y sont abordés et qui ont été discutés en séance le 4 octobre à la Préfecture, celle-ci étant représentée par la Préfète et la sous-préfète. La commune de Forges était, quant à elle, représentée par Mme la Maire accompagnée de deux adjoints et cinq élus. Cet entretien a été demandé par la Mairie dès l’annonce de l’arrivée des premiers migrants communiquée la veille, le 3 octobre.
(Point 1) De nombreuses informations ont circulé et circulent toujours sur la commune, véhiculées par les médias ou par des autorités souvent mal informées et qui n’ont aucun pouvoir de décision dans le dossier. Les décisions d’ouverture et fermeture du centre sont du pouvoir de la Préfecture et non de celui des propriétaires des lieux qui les ont mis volontairement à la disposition de l’Etat, ce que la lettre précise. A ce titre, les engagements de la préfète, indépendamment de notre satisfaction, sont juridiquement valables et prévalent sur toute autre considération.
(Point 2) La capacité d’accueil est plafonnée à 91 migrants, la deuxième tranche initialement prévue portant le nombre de migrants à 191 ne sera pas mise en œuvre. Toutefois la dernière demande de la mairie de limiter le nombre total de personnes accueillies à 45 a reçu une réponse négative de la part de la Préfète, ce qui ne répond pas à notre objectif.
(Point 3) Cet engagement pris par la préfète dans son champ de compétences, répond favorablement à notre exigence. Parallèlement, la promesse de travailler conjointement pour la reconversion du site, notamment pour la recherche d’investisseurs et partenaires, facilitera la mise en place de projets bénéfiques au développement de la commune. Il est de notre devoir de préparer l’avenir dans une vision à moyen et long termes, et non pas uniquement à court terme. Sur ce propos, seule la Mairie de Paris, propriétaire des lieux détient le pouvoir d’un transfert de propriété. La préfecture, si elle peut émettre un avis positif en soutenant un projet d’intérêt public sur le département, ne détient pas le pouvoir de décision. Le conseil municipal réfléchira aux actions et moyens à mettre en place rapidement pour l’intégration du domaine dans le patrimoine Forgeois.
(Point 4) L’engagement de la préfète porte sur une étude de faisabilité et non sur un résultat annoncé. Toutefois, cette déclaration constitue une évolution positive dans ce dossier, cette perspective ayant jusqu’alors toujours été rejetée. Afin de favoriser ce scénario, la commune apportera des précisions à la préfecture, notamment sur le nombre de places disponibles dans les écoles maternelle et élémentaire. Elle redemandera systématiquement à chaque comité de suivi, les preuves que le réexamen a bien été conduit.
(Points 5 et 6) Ces sujets ont été abordés par les élus présents au regard des informations qui ont rapidement circulé dès l’arrivée des migrants. Nous vous rappelons que la discrétion avait été demandée quant à la présence des forces de l’ordre aux abords des écoles et des chemins écoliers. Certains élus ont constaté dès mardi que la présence des forces de l’ordre était bien réelle avec, entre autres, des renforts de gendarmerie venus de Maison Alfort et de Versailles. Depuis, certains jours, ce sont des unités en civil dans des véhicules banalisés qui sont présentes dans l’objectif de discrétion déjà mentionné. Nous vous remercions de ne pas vous forger une opinion uniquement sur les propos spéculatifs qui pourraient circuler.
(Point 7) Nous avons été saisis par de nombreux courriers et interpellations sur des points de réglementation et sécurité. Les demandes légitimes ont été portées à la préfecture.
* Les points suivants méritent d’être explicités : Aucun travaux nécessitant de demande préalable n’ont été effectués sur le site, contrairement à des idées reçues. Les travaux ont été constatés par la DDT et la préfecture et menés en conformité avec la réglementation en vigueur. Pour exemple, aucun « velux » n’a été récemment installé, les derniers mis en place datant de 2007.
* Au sujet des inquiétudes par rapport à l’amiante, la préfecture a déclaré, qu’au stade de la mise en sécurité du bâtiment principal, aucun diagnostic n’était exigé par la réglementation. La mairie de Paris, propriétaire des lieux, est en attente de l’expertise de son assureur pour mettre en œuvre les actions qui s’imposent. La mairie aujourd’hui n’est pas en mesure de préciser si un risque existe mais estime toutefois que l’application de la réglementation en vigueur relève de la responsabilité de la mairie de Paris.
(Point 8) Explicite en lui-même. Nous confirmons n’engager aucun frais pour l’accueil des migrants.
(Point 9) Le comité de suivi/évaluation est une exigence posée par la commune pour échanger régulièrement avec la préfecture et ajuster, si besoin, les moyens d’accompagnement. Le premier bilan est primordial pour l’atteinte de nos objectifs (nombre et mixité). Ce comité, pour rappel, est constitué d’élus mais aussi de Forgeois volontaires qui se sont fait connaître. Il est rappelé que l’objectif de ce comité est de faire le bilan du fonctionnement du centre. Il ne s’agit en aucun cas de rediscuter de la genèse des décisions, auquel cas la préfecture a averti qu’elle se retirerait des réunions.
A ce stade, nous considérons que les objectifs décrits dans les points N°2 et N°4 n’ont pas été atteints ou ont été partiellement atteints. Nous souhaitons continuer les actions engagées et mettre en œuvre tous les moyens à notre disposition afin d’aboutir à la réussite de ces objectifs. Ces actions et ces moyens seront, dans tous les cas, basés sur une continuité de dialogue avec la préfecture. Rompre ce dialogue, de quelque manière que ce soit, ne pourra être que contre-productif pour les objectifs de la commune.
D’une manière plus générale, nous sommes conscients que les Forgeois ont besoin d’information. Depuis presque deux mois, les élus peinent à en obtenir et à négocier le soir, après une journée de travail avec les différents intervenants. Le temps qui y est consacré empiète d’ailleurs sur la rédaction des communiqués. Il est rappelé qu’une commune de notre taille est administrée par des élus bénévoles, pour la plupart en activité professionnelle, et qu’elle ne dispose pas d’attaché de presse. Elle a néanmoins eu recours à l’analyse de juristes qualifiés pour l’aider à mettre en place une stratégie de défense des intérêts des Forgeois, pertinente en droit. Sur le site internet de la Mairie, ainsi que sur le site « Facebook », nous nous efforcerons de communiquer, ne serait-ce que par des flashs d’informations. Cependant, en lien avec notre volonté de ne pas tromper les Forgeois, seules des informations factuelles, vérifiées et non tendancieuses seront publiées.

Le 18 octobre 2016

Réunion jeudi 20 octobre à 20h00 salle messidor, rencontre pour toutes les personnes qui souhaitent apporter leur aide aux migrants du centre d'accueil.
Bénévolat pour des cours de français, ou autres activités, organisation de la collecte de dons et la distribution ...

Le 18 octobre 2016

Courrier de la Préfète Télécharger au format .pdf
La lettre de réponse de la Préfète à la lettre ouverte n°2 de la municipalité Télécharger au format .pdf

Le 18 octobre 2016

Les personnes souhaitant faire des dons de vêtements seront accueillies le mardi 8 novembre 2016 entre 14H30 et 18H00 au centre d'accueil de Forges-Les-Bains. Pour tout renseignement, contacter le 01 64 91 03 29.

Le 19 octobre 2016

Problème d'assainissement au centre d'accueil pour migrants : La commune a été alertée mardi 11 octobre après-midi par un Forgeois d'un problème de refoulement d'eaux usées au centre d'accueil. Après avoir constaté sur place le problème, le responsable des services technique a alerté la gestionnaire du centre. Celle-ci a contacté un plombier qui est intervenu mercredi et a demandé l'intervention d'un camion pour déboucher la canalisation obstruée. Le camion venu jeudi était sous-dimensionné. Le problème a été résolu vendredi en début d'après midi par le passage d'un camion plus grand qui a vidé la canalisation bouchée, et a également nettoyé la chaussée et le trottoir. Une inspection vidéo des canalisations en partie privative aura lieu prochainement, à l'initiative d'Emmaüs, pour vérifier s'il y a des travaux plus lourds à mettre en œuvre Ce problème de refoulement sur le réseau d'assainissement se produit occasionnellement à d'autres endroits sur la commune. La procédure est toujours la même : si le problème est sur une canalisation en partie publique, ce sont les services de la commune qui interviennent. si le problème se produit en partie privative, c'est au propriétaire ou au gestionnaire d'intervenir.

 Le 25 octobre 2016

Aujourd'hui à 13h10, Mme La Maire a reçu un appel de la préfecture pour annoncer l'arrivée, cette après midi de 40 personnes au centre d'accueil, en provenance de Paris.

Le 04 novembre 2016

CENTRE D'ACCUEIL ET D'ORIENTATION - DÉCLASSEMENT DES BÂTIMENTS. Suite à la commission communale de Sécurité qui s'est tenue le 3 octobre dernier (voir ièce jointe n°1), le gestionnaire du centre EMMAUS Solidarité a formé un recours hiérarchique auprès de la Préfecture en vue d'obtenir la requalification du centre en foyer logement, c'est à dire le sortir de la liste départementale des Établissements Recevant du Public. La sous-commission départementale en charge de l'examen de cette requête a émis un avis favorable à cette requalification (voir pièce jointe n°2). En conséquence le centre a été déclassé par arrêté municipal du 18 octobre (voir pièce jointe n°3)

Pièce jointe 1 Télécharger Pièce jointe 2 Télécharger
Pièce jointe 3 Télécharger

Le 10 novembre 2016

CAO
91 afghans sont arrivés en octobre en deux fois au centre d'accueil ; ils ont entre 20 et 50 ans sachant que la grosse majorité a moins de 30 ans. Toutes les catégories socio professionnelles sont représentées : ouvriers, artisans, avocats, policiers, jardiniers...Tous ont déjà commencé à apprendre le français par petit groupe de 10 personnes environ.
Début novembre, une dizaine de personnes a quitté le centre vers un autre centre en province pour une insertion. Ils souhaitent s'installer en France, et, à terme, faire venir leur famille.
Une réunion pour les personnes souhaitant apporter leur aide au centre s'est déroulée le 20 octobre dernier réunissant pas loin de 120 personnes et/ou associations désirant proposer des cours d'alphabétisation, des animations et sorties sportives, des ateliers cuisine, des activités manuelles, du bricolage, des animations/ateliers musique, du voiturage, des repas chez l'habitant... A l'issue, chaque volontaire a été invité à laisser ses coordonnées (mail, téléphone) sur des tableaux et par thème d'intervention. La mairie a créé une liste de diffusion spécifique dédiée aux bénévoles. Pour s’y inscrire, envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Depuis le 8 novembre, le centre d'accueil dispose d'un « vestiaire » où les dons des habitants sont recueillis. Des bénévoles s'occupent du tri et du rangement avec l'aide des demandeurs d'asile. Les besoins sont larges : vêtements chauds, chaussures, gants-bonnets-écharpes, sous-vêtements neufs de taille moyenne à petite (peu de personnes fortes), costumes, chemises, valises et sacs, pharmacie de base, thé et gâteaux, petit mobilier (tables, tapis, lampes), ordinateurs, outillage de jardin, matériel pour bricoler (palettes), jeux de société... Enfin, et pour conclure, les demandeurs d'asile sont très heureux de rencontrer les habitants, d'échanger et de partager des moments avec nous.

Le 10 novembre 2016

Compte rendu : Télécharger réunion d'information pour les bénévoles souhaitant accompagner les migrants du centre d'accueil de Forges du 20 octobre 2016, 20h00, salle Messidor.

! Attention ! Il n'y aura pas de vestiaire au centre mardi.

Le 17 novembre 2016

Compte rendu : Télécharger du Groupe de travail n°1 du 9 novembre 2016. 

Le 18 novembre 2016

CENTRE D’HEBERGEMENT D'URGENCE: Alphabétisation Une réunion s’est tenue mardi 8 novembre 2016 au centre d'accueil pour organiser des cours d’alphabétisation. Une trentaine de personnes bénévoles étaient présentes. Une formation est prévue par Emmaüs pour les intervenants. Les cours pourront débuter au mois de décembre. Plusieurs groupes seront mis en place.

Le 21 novembre 2016

Dépôt vestiaire du CAO.Ouvert tous les mardis de 15h00 à 18h00. Pour les objets (canapé, cafetière...) amener une photo pour avoir l'aval du CAO. Les dons pour le centre de Forges sont pour des hommes uniquement, les dons, vêtements, chaussures pour femmes et enfants en bon état sont à déposer soit à Limours à la croix rouge ou au carrefour des solidarités. Les vêtements tachés, sales, déchirés,détendus sont à déposer dans une des bennes relais, qui sont situées soit à côté du cimetière ou à la déchetterie.

Le 13 décembre 2016

CAO
Nous avons reçu des informations via la préfecture sur le bâtiment incendié de la mairie de Paris (voir pièces jointes). Entre décembre et mars des échafaudages seront installés pour que les expertises aient lieu. Dans un second temps, probablement au printemps les travaux de réfection de la toiture devraient démarrer avec au préalable une déclaration d'urbanisme. La délibération prise par le conseil de Paris ne concerne que les travaux de remise en état du bâtiment suite au sinistre.
Projet de délibération Télécharger    Email de la préfecture concernant les travaux Télécharger

! Pas de vestiaire au Centre d'Accueil pendant les vacances scolaires. Réouverture du vestiaire le mardi 3 Janvier 2017 à partir de 15h00.

Pour suivre le déploiement du très haut débit en Essonne :
essonnenumerique.com

Une collecte des portables usagés a été mise en place à la mairie. + d'info

Vous pouvez désormais consulter les différents titres de transports possibles pour l'année scolaire en cours (2017-2018) + d'info

Dans le cadre de la révison du P.L.U, si vous le souhaitez vous pouvez consulter les plans de zonage