new Dans le cadre de la révison du P.L.U, si vous souhaitez consulter les plans de zonage Cliquez-ici

new  Association Incroyables Forgeois propose son bulletin d'inscription pour le développement, la formation, et le partage en agroécologie pour les particuliers.

new Fermeture de l'agence postale les 21 - 22 et 23 juin 2017. Réouverture le samedi 24 juin à 9 H.

new le Parc naturel de Chevreuse organise un Rally’versaire samedi 1er juillet, une balade à pied de 12 km renseignements et inscription

new *** ALERTE CANICULE ***
Soleil et chaleur: prenez vos précautions!
Ce qu'il faut savoir

Requalification du centre-bourg

Point sur le dossier au 1er novembre 2011
Point sur le dossier au 1er mars - Sollicitation du fonds FISAC
La mission des architectes (février -juillet 2010)
La circulation en centre-bourg
Quel point de centralité ?
Les trois scénarii proposés par les architectes
Le phasage
Télécentre, bureau de Poste et maison médicale


Point sur le dossier au 1er novembre 2011

La réflexion que nous avons engagée sur la restructuration du centre bourg (cf. notamment le travail réalisé par l'équipe de jeunes architectes) a, entre autres objectifs, de créer une nouvel élan commercial. C'est la raison pour laquelle nous avons fait réaliser par la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) une étude sur la redynamisation du centre bourg (cf. le P'tit Forgeois de février 2011). Le diagnostic réalisé, disponible sur le site de la mairie, met en évidence les difficultés de notre situation, mais souligne également un certain nombre de points positifs, notamment le dynamisme et la convivialité des commerçants et artisans de la commune.

Les recommandations de cette étude confortent, par ailleurs, l'approche que nous avons engagée depuis le début de ce mandat, notamment au niveau de la requalification des voiries. Nous allons donc maintenant, sur la base de cette étude, du travail des jeunes architectes et de tous les développements en cours (lancement du marché, projet de la maison médicale, etc.), définir l'avant projet détaillé de la restructuration du centre bourg, avec comme objectif le montage des dossiers de subvention (FISAC, contrat quinquennal, …) durant le premier semestre 2012.

Lire le rapport FISAC.

Contact
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
tél : 01 64 91 03 29

Retour en haut


Point sur le dossier au 1er mars - Sollicitation du fonds FISAC

centre bourg  12 Pour financer le réaménagement du centre bourg, la municipalité souhaite notamment solliciter le fond FISAC (Fonds d'Intervention pour les Services de l'Artisanat et le Commerce). Ce fond est destiné à aider les Communes à développer leurs commerces et leur artisanat. L'obtention de cette aide nécessite au préalable la réalisation d'une étude diagnostic (elle-même financée à hauteur de 50%). Vous trouverez ci-dessous la lettre de consultation pour la réalisation de cette étude, qui décrit la problématique du réaménagement du centre bourg du point de vue de sa vie économique.

Lettre de consultation en vue de la réalisation d’un diagnostic sur le commerce local à Forges

Constat actuel
Comme beaucoup de Communes françaises, Forges les Bains s’est développée au cours du temps autour de son église, avec à proximité de cet édifice, des commerces, cafés, artisans, …, l’ensemble structurant la vie du village. Le développement de la Commune depuis les années soixante a été caractérisé par un double mouvement : la diminution progressive de l'activité économique locale, avec notamment la fermeture d'un certain nombre de commerces, et le développement de zones d'habitation, essentiellement pavillonnaires, autour de l'axe central que constitue sa rue centrale (la départementale D97). Cette évolution a conduit à une structuration en "village-rue", altérant la centralité initiale du cœur de village et accentuant la difficulté pour les commerçants locaux de se maintenir et de se développer.

Une ambition de la municipalité pour son centre-bourg et ses commerces
Face à ce constat, la municipalité s'est engagée de manière volontariste pour inverser la tendance, tant sur le plan urbanistique qu'économique :

  • une étude a été réalisée par une équipe de jeunes architectes pour une future restructuration du centre-bourg,
  • deux projets sont en cours d'étude dans ce périmètre, concernant un télécentre et une maison médicale,
  • une négociation de plus de deux ans a conduit à maintenir le bureau de poste avec un engagement de la Poste de rénover le guichet en 2012,
  • un projet de délégation de service public est en cours pour la création d'un marché.


Parallèlement, la municipalité a incité et accompagné, en 2009, la création de l'UCA (Union des Commerçants et Artisans de Forges les Bains), et a monté plusieurs actions avec ce nouveau partenaire. L'un des principaux objectifs est de renforcer la présence et le dynamisme commercial, car il n'y a pas de centre bourg sans commerces… et il ne peut y avoir de commerces à Forges les Bains sans un véritable centre-bourg.

Un environnement avec des potentialités
centre bourg 8Le centre de Forges les Bains possède de véritables atouts. Plusieurs équipements structurants de la Commune se situent dans ce périmètre : la mairie, le centre socioculturel, l'église, le bureau de poste, deux cabinets médicaux et une école de musique très dynamique. La Commune est de plus propriétaire de plusieurs éléments de foncier non négligeables, lui donnant de fait quelques marges de manœuvre. En termes d'accessibilité et de possibilité de stationnement, le centre bourg est très bien doté, notamment par rapport aux Communes avoisinantes, même si ces possibilités méritent d'être restructurées. Les commerces de Forges les Bains sont pour la plupart situés dans ce périmètre, avec un boulanger, un épicier, une agence immobilière, une pharmacie, un magasin de décoration, un magasin de musique et un restaurant. Non loin se situent un coiffeur et un bar. Enfin, le tissu artisanal de la Commune se porte plutôt bien, avec plusieurs artisans situés a proximité du centre.

La nécessité d'un diagnostic commercial
Les réflexions que la municipalité a engagées depuis plus de deux ans sur les différents points mentionnés ci-dessus doivent être complétées par un diagnostic commercial. Ce diagnostic permettra d'affiner les pistes d'aménagements envisagés et de les compléter par des actions spécifiques pour le développement commercial. Ce diagnostic devra prendre en considération :

  • la place des commerces dans le périmètre de chalandise du centre ville,
  • les atouts de chacun des commerces,
  • les avantages et les inconvénients de l’aménagement existant de l’espace public pour le fonctionnement de ces commerces,
  • les attentes exprimées par les commerçants en actions de soutien du commerce local,
  • les besoins de la population au vu de ses caractéristiques démographiques,
  • les pistes déjà envisagées par la municipalité (restructuration du centre bourg avec un réaménagement de l’espace public, future mise en place d’un marché forain alimentaire, création possible de nouvelles surfaces commerciales).

Retour en haut


La mission des architectes (février -juillet 2010)

centre bourg 14Dans le journal de mars 2010, nous vous avions présenté l'équipe de jeunes architectes que nous avions "embauchée" pour conduire une réflexion sur la restructuration du centre bourg, ceci pour une durée de six mois dans le cadre de leur "habilitation à maitrise d'œuvre". Leur cahier des charges comportait trois phases. Il s'agissait d'abord de réaliser une analyse de l'existant, comprenant une modélisation informatique de l'espace avec les métrages associés. Ils devaient ensuite conduire une réflexion sur les possibilités de réaménager le centre bourg, en produisant plusieurs scénarii de telle sorte à envisager les possibilités de réaménagement de la manière la plus large possible. Enfin, il leur était demandé de conduire un travail de type "avant-projet sommaire" (APS) pour ce réaménagement de l'espace. La présentation qui vous a été faite lors de la réunion publique du 20 mai correspondait à la fin de la deuxième phase. Les architectes ont exposé l'analyse urbaine réalisée, les grandes orientations à prendre en compte pour la restructuration du centre bourg et trois scénarii possibles pour cette restructuration. Rappelons ces grandes orientations :

  • redonner une identité au centre-bourg,
  • requalifier la place des piétons,
  • hiérarchiser la place des voitures,
  • aménager le transport en commun et l'affichage public,
  • valoriser les commerces et réhabiliter,
  • créer et mettre en valeur les bâtiments publics.

Chacune de ces orientations ont été détaillées par les architectes et constituent la trame de leurs propositions. Nous ne reviendrons ici que sur la question centrale de la circulation.

Retour en haut


La circulation en centre-bourg

Alors qu'autrefois le centre bourg correspondait à un développement du village en étoile autour de l'église, comme dans beaucoup de communes françaises, celui-ci a été progressivement altéré suite à l'urbanisation linéaire de Forges autour de la départementale dans une structuration urbaine de type "village rue". Cette situation a déjà été largement évoquée et chacun peut en mesurer les conséquences, que ce soit en termes de sécurité ou de disparition progressive des commerces (contrairement par exemple à Limours ou Briis).

Le réaménagement du centre bourg doit donc en premier lieu corriger cet état de fait. Sans pour autant exclure la voiture, dans sa fonction circulante et stationnante, l'espace ne doit plus être structuré selon cette logique dominante. Le futur projet doit redonner toute sa place aux usagers quel que soit leur mode de déplacement, à pied, en vélo ou en voiture. A la notion de "zone 30" dont on a bien réalisé les limites…, doit se substituer la notion de "zone d'échanges" où la cohabitation des différents usages est optimisée, avec évidemment une priorité aux piétons. C'est ce genre de considération qui a amené nos architectes à proposer d'organiser le sens des circulations autour de l'église en créant un sens unique, de telle sorte à dégager des largeurs de voirie pour "requalifier" l'espace du piéton, tout en prévoyant des possibilités de stationnement. Mais un véritable réaménagement du centre bourg ne saurait se limiter à cette reconfiguration des voiries. C'est dans cette optique que les architectes ont élaboré trois scénarii, lesquels ont été présentées en réunion publique.

Retour en haut


 Quel point de centralité ?

img 0681La problématique de fond de ce réaménagement peut schématiquement se résumer dans l'interrogation suivante : comment dilater ce centre bourg dans le sens nord-sud, pour atténuer le syndrome village-rue et créer un véritable espace central ? De ce point de vue et compte-tenu de la configuration des lieux, la première question qui se pose est la détermination du point de centralité de cet espace, au nord ou au sud de l'église. Rappelons à cet égard, qu'il y avait eu par le passé plusieurs projets sur la place nord de l'église. Dans l'élaboration du premier Plan d'Occupation des Sols de la commune, il avait déjà été envisagé d'y implanter des bâtiments publics.
De la même manière, à la fin des années 1990, l'urbanisation de la zone du Jeu de Paume comportait un projet de déplacement du centre du village au niveau de la place nord. Cette intention avait avorté et les rez-de-chaussée des petits immeubles de la rue Lamartine qui étaient initialement prévus pour des surfaces commerciales avaient été finalement transformés en appartements….
Malgré le non-aboutissement de ces projets, la question du statut de la place nord de l'église dans une restructuration du centre bourg reste entière. Mais la contrainte principale qui conditionne cette réflexion réside bien évidemment dans la différence de niveau très importante entre la place nord de l'église et la place du Général Leclerc : comment prendre en compte et traiter la butte de l'église pour cette dilation de l'espace ? C'est autour de ces interrogations que les trois scénarii ont été élaborés.

Retour en haut


Les trois scénarii proposés par les architectes

1er scénario
Le premier scénario présenté était basé sur un agrandissement significatif de l'espace devant l'église et le bâtiment de la poste avec un prolongement de la butte en paliers et l'agencement d'un nouvel espace public sur la place nord de l'église.

2ème scénario
Le second s'appuyait sur la création d'une place basse piétonne, avec la création de commerces venant s'intégrer dans le travail paysager de la butte, leurs toitures créant un palier intermédiaire aménagé.

3ème scénario
Le troisième scénario privilégiait également la place basse comme point central, avec également un travail de la butte mais les commerces venaient s'appuyer sur la butte.

centre bourg 3Tous ces scénarii intégraient l'espace à aménager devant la future maison médicale, de manière à élargir la place basse. C'est finalement le troisième scénario qui a été retenu, ceci pour deux raisons principales. D'une part, les projets du télécentre et de la maison médicale, ainsi que la proximité des commerces, plaidaient pour laisser à la place basse sa centralité tout en la développant, grâce au travail des voiries et de la butte (élimination du premier scénario). D'autre part, l'implantation de nouveaux commerces est un véritable souhait de la municipalité, mais elle constitue une opération dont l'hypothèse de réalisation n'est pas complètement certaine, compte tenu du contexte économique. Il fallait donc envisager une solution compatible avec l’hypothétique non-réalisation de ces surfaces commerciales. Cela a conduit à éliminer le deuxième scénario, pourtant fort séduisant, pour garder le troisième.

Retour en haut


Le phasage

Le troisième scénario est structuré en trois phases :

  • La première phase devrait consister dans la reconfiguration des voiries, avec la mise en sens unique de la circulation autour de l'église, la création d'une "zone d'échanges" sur la place du Général Leclerc et l'implantation d'espaces piétonniers.
  • La deuxième phase correspondrait au travail de la butte.
  • La troisième à l'implantation éventuelle de commerces sur la place sud. Ce phasage permettra ainsi d'étaler les travaux, tout en dimensionnant chaque phase de telle sorte qu'elle soit compatible avec les autres.

Lors de leurs dernières semaines de stage, les architectes ont approfondi ce troisième scénario, en travaillant les trois phases mais avec un niveau de détail plus important pour la première. Durant l'été ce travail sera achevé. Il sera consultable sur le site et en mairie et devrait permettre à la municipalité d'intégrer la première phase dans sa programmation de travaux.

Retour en haut


Télécentre, bureau de Poste et maison médicale

img 0682Notons ici que les architectes ont également planché en avant-projet sur le télécentre et la future maison médicale. Ce travail était nécessaire compte-tenu de l'importance de ces équipements dans la restructuration du centre bourg. La réflexion des architectes a principalement consisté à définir le cahier des charges de ces projets, identifier les contraintes des bâtis existants, expliciter les grandes lignes directrices de ces projets architecturaux et faire une première proposition architecturale prenant en compte tous ces éléments.
Nous aurons l'occasion d'en parler dans les prochains journaux et lors d'une réunion publique à venir. Nous y détaillerons l'avancée de ces projets, mais on peut déjà souligner un point important : après de nombreuses réunions avec la Poste, dont une avec la Direction de l'innovation à Paris, une relation positive a enfin été établie avec cet établissement, notamment la Direction départementale de l'Essonne. La Poste est d'accord pour rénover le bureau de poste dans le cadre du futur télécentre ! Une excellente nouvelle, car c'est d'une part l'assurance que la présence postale perdurera à Forges, et d'autre part que notre bureau de poste ne devrait pas être un bureau au rabais, mais au contraire un équipement rénové.

centre bourg 11centre bourg 4img 0683


Contact
Marie Lespert Chabrier, Maire
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
tél : 01 64 91 03 29

Retour en haut


 

l'*Union des Amis du Parc* de la Haute Vallée de Chevreuse organise un concours de la plus belles photos d'arbres intégrés dans le paysage... + d'info

Résultat du concours organisé par le SICTOM "A vos marques ? Prêt ? Papiers !" + d'info

Vous vous sentez concernés par l'avenir de la planète, participez à un concours ludique d'économie d'énergie : le défi «Familles à Energie Positive»... +d'info

Un stage pour tous. Élèves de 3e en recherche d'un stage d'observation, ces pages Internet sont les vôtres... + d'info

Vous êtes ici : Accueil Municipalité Grands projets Centre-bourg